Archives par mot-clé : transpersonnel

Module 5: Relations amoureuses intégrales et transpersonnelles

Apprenez et explorez les septième et huitième niveaux de développement de la conscience et comment ils affectent nos relations amoureuses.

Les personnes dans les premières « premières étapes » du développement de la conscience insistent sur le fait que leurs vues et valeurs particulières sont la meilleure et la seule « bonne » façon de voir le monde et de nouer des relations amoureuses. Chaque fois qu’elles sont menacées ou mises au défi, elles réagissent négativement et se débattent en utilisant leurs propres outils.

Les amoureux d’un niveau intégral ou supérieur « secondaire » reconnaissent intuitivement l’importance de tous les niveaux précédents – y compris le processus de développement lui-même – et intègrent leurs qualités essentielles et leurs capacités de base tout en transcendant leurs points de vue limités. Elles équilibrent et harmonisent également les capacités masculines saines à agir (ascendantes) et la communauté féminine (descendante) pour créer un flux et une synergie sans préférer l’une à l’autre. L’apprentissage constant, la guérison, la croissance et l’éveil est le but de leur amour ou de leur relation d’amitié. La flexibilité, la spontanéité et la fonctionnalité deviennent la priorité absolue. Par conséquent, les couples intégraux peuvent être pragmatiques et utilitaires et se séparer s’ils se sentent étouffer ou non soutenus dans leur guérison et leur développement individuel.

Les personnes au niveau intégral ont également tendance à tomber amoureuses des célibataires souffrant de troubles de la personnalité. Elles sont attirées par leur complexité intérieure, leur séductibilité et leur recherche psychologique et spirituelle de solutions à leurs problèmes. Malheureusement, ces relations deviennent souvent des rues à sens unique, et finalement l’empathie et l’aide intégrales s’éteignent et abandonnent ou sont abandonnées. Les personnes du septième niveau intégral peuvent également montrer de la froideur, de l’amertume et de l’arrogance envers les personnes des niveaux précédents. Elles veulent gagner la discussion plutôt que de maintenir la relation.

Au niveau transpersonnel huit, il y a un changement vers la transcendance de l’ego, la curiosité, l’humilité, la compassion, l’amour, les soins et le souci de la santé des gens à tous les niveaux précédents, mais sans être pris dans leur drame et leurs vues limitées. À ce niveau, les gens sont plus susceptibles de perdre ou d’éviter une discussion et de maintenir la relation. Les couples dans ce valmème ont un profond désir de servir de façon désintéressée les gens et de se connecter à eux à tous les niveaux par leur union, leur passion et intention partagées.

Nous étudierons comment le développement se déroule au niveau intégral et transpersonnel, comment les célibataires à ces niveaux peuvent identifier des partenaires compatibles et comment ils peuvent aider à façonner des relations amoureuses durables au deuxième niveau.

Martin Ucik

L’article La matrice de compatibilité vous permettra de voir quel niveau ou valmème harmonise ou fonctionne bien avec quel autre valmème.

Les relations intégrales et l’argent

Prenons l’exemple d’un couple, Paul et Pauline. Paul gagne 1200€ par mois, Pauline gagne 3800€/mois. C’est une situation pénible dans de nombreuses familles, même si la relation est souvent inversée. Car depuis des lustres, les hommes gagnent bien plus que les femmes et se plaignent souvent, lors d’un divorce qu’il faut donner la moitié de ce qu’ils ont à leur ex-femme, oubliant par là-même que sa femme s’est occupée en général de la majorité du travail d’éducation des enfants et pratiquement de l’ensemble du ménage pendant toutes les années de leur vie commune! Heureusement qu’il y a encore quelques avocats et juges qui rétablissent un semblant de justice parfois.

Revenons à Paul et Pauline, ensemble ils ont tous les mois des revenus de 5000€, soit 2500€ pour chacun.
Dans un couple intégral et transpersonnel où les partenaires sont des égaux et opposés, il est clair que cela se répercute également sur le plan matériel. Il n’est pas imaginable qu’on aime quelqu’un, qu’on le respecte, qu’on veut le voir s’épanouir, s’éveiller et qu’on garde tout ce qu’on gagne pour soi et que l’autre doit se débrouiller avec ce qu’il a ou ce qu’il reçoit de sa femme. En tant que Paul, même très épris de Pauline, je me sentirais mal dans une telle situation d’inégalité qui ne peut en aucun cas être intégrale et transpersonnelle.

Suite à leur engagement, Paul et Pauline ouvrent trois comptes en banque dans la même banque. Un compte personnel pour Paul où arrive son salaire, un compte personnel pour Pauline où arrive son salaire à elle. Et un compte commun pour tout ce qui est commun au couple, que ce soit l’alimentation, les loisirs à deux, les investissements ou les enfants. Pour arriver à 2500€/mois, Pauline vire de son salaire 1300€ à Paul, mais pas directement sur son compte personnel, mais sur le compte commun, elle y ajoute 1300€ pour elle. Ce qui revient à dire que chaque mois, Paul a 1200€ à disposition pour ses passions, ses vêtements, ses loisirs. Pauline a la même somme pour ses besoins personnels à elle et le compte commun dispose chaque mois de 2600€ chaque mois.

Évidemment, cette situation peut changer d’un mois à l’autre. Un an plus tard, suite à un décès inattendu, Paul hérite d’un immeuble qui lui permet des rentrées d’argent de 4000€/mois. Il a maintenant 5200€ par mois, car il n’arrête pas de travailler, vu que le travail lui permet de réaliser une partie de son épanouissement personnel, mais les virements changent. Le couple a maintenant 9000€ ensemble et 4500€ pour chacun d’eux. Leur compte personnel passe pour chacun à 2500€. Par contre, dorénavant, c’est Pauline qui verse la moindre part au compte commun, à savoir 1300€, alors que Paul verse deux fois plus, soit 2700€, ce qui fait que le compte commun reçoit tous les mois 4000€.