Archives par mot-clé : transcendance

L’Amour, ah l’Amour… 3/4

C’est le troisième volet du modèle RAI, et celui qui intéresse particulièrement les femmes j’ai l’impression, surtout celles qui lisent les romans à l’eau de rose. Je ne dis pas cela pour me montrer méchante, mais parce que c’est une réalité que certaines de mes consoeurs et certains de mes confrères ont dépassé, transcendé depuis belle lurette.

Mais voyons donc à présent ce que nous réserve la troisième composante du fameux modèle RAI. Cette fois-ci, les niveaux sont au nombre de 5.

1. L’amour en tant que satisfaction des différents besoins et désirs des mâles et femelles (c’est la version traditionnelle de l’amour que l’on retrouve beaucoup au niveau du valmème BLEU, les couples fonctionnent bien lorsque les besoins sont satisfaits, du moins au départ et c’est l’impression qu’ils donnent en général).

2. L’amour asymétrique et transactionnel sous condition (Ce deuxième point montre qu’en satisfaisant à ces désirs sans réflexion, on aboutit à des relations d’amour asymétriques transactionnelles et soumises à des conditions).

3. Il y a un potentiel de relation amoureuse maître-esclave au niveau du troisième point (Dans les relations modernes et post-modernes, ceci conduit souvent à des ruptures et des divorces, et ces séparations sont habituellement suivies par de longues périodes de célibat ou des rencontres en série ou par une suite de mariages et de relations consécutives. Certains experts appellent à revenir à une nouvelle normalité. Mais cela semblerait tout aussi destructeur).

4. L’amour pour ce qui est co-créé de manière unique au niveau des sept chakras: racine, sacrum, plexus solaire, cœur, gorge, troisième œil, couronne. (Avec le point 4, nous arrivons à une alternative, celle de ne pas seulement aimer sa/son partenaire, mais même plus ce qui est co-créé volontairement et de manière unique entre des partenaires avec des droits et des responsabilités égaux au niveau des sept chakras).

5. L’amour transcendantal (C’est ainsi que l’on arrive au point 5 qui conduit à un amour transcendantal durable de l’ego au travers d’un Objectif Transcendantal partagé au sein d’une relation amoureuse intégrale saine qui dure toute une vie).

C’est quoi l’égo?

Dans les enseignements spirituels, l’égo signifie un sentiment de soi faux, séparé ou craintif qui nous coupe de nous-mêmes, des autres et de notre environnement. En transcendant l’égo, nous nous éveillons de ce faux sens de nous-mêmes à notre vraie nature.

En psychologie, on parle souvent de développement sain de l’égo, ce qui signifie créer un moi mature qui peut répondre de manière adulte à n’importe quelle situation donnée, qui nous permet de prendre soin de nous-mêmes et de contribuer à la société. En d’autres termes, grandir.

Dans ce cours de pleine conscience intégrale, nous examinerons de plus près quelle est la différence entre « s’éveiller » et « grandir », et comment nous pouvons intégrer les deux.

Martin Ucik

Quelles sont les 4 formes de la spiritualité

Quand on demande aux gens ce que signifie être spirituel pour eux, leurs réponses se répartissent en trois catégories.

La première est de rechercher un état de conscience exempt de douleur et de souffrance en transcendant le corps et l’esprit, et en devenant un avec tout (Dieu ou Esprit).

La seconde est d’être en contact avec nos sentiments et nos expériences, en particulier la joie et la liberté, mais aussi l’empathie et la compassion.

La troisième est de développer des capacités physiques, mentales ou créatives extraordinaires, y compris la capacité de créer sa propre réalité, ou des pouvoirs de guérison, etc.

Nous examinerons de plus près ces trois catégories, étudierons ce que sont les chemins ascendants et descendants, et en quoi ils peuvent différer entre les personnes aux énergies plus féminines ou masculines.

Martin Ucik