Archives par mot-clé : pouvoir

Module 2: Survie, magie et pouvoir dans les relations amoureuses

Apprenez et explorez les trois premiers des huit niveaux de développement de la conscience et comment ils affectent nos relations amoureuses.

Le premier niveau (BEIGE) répond à nos besoins et à nos craintes liés aux problèmes de survie tels que notre santé physique, notre nourriture, notre logement et notre travail, qui sont à la base de nombreuses relations amoureuses.

Le deuxième niveau (POURPRE) traite des aspects magiques et mystérieux des relations amoureuses et de notre besoin de sécurité. Il comprend également des tendances narcissiques potentielles entre de nouveaux amants ou amantes caractérisés par l’égoïsme, un sentiment d’aspirations irréalistes, un manque d’empathie pour les autres et un besoin d’admiration. Les personnes qui ne sont qu’à ce stade de développement sont souvent précaires et superstitieuses et tombent dans une pensée magique.

La troisième étape (ROUGE) est appelée égocentrique. Elle couvre notre besoin de gratification instantanée, de limites, de puissance, d’autonomie, de contrôle et de libre arbitre.

Nous examinerons les besoins et expressions sains de chacun de ces trois premiers niveaux, mais également les aspects malsains et les vues limitées qui conduisent à des conflits relationnels et à des séparations.

Martin Ucik

L’article La matrice de compatibilité vous permettra de voir quel niveau ou valmème harmonise ou fonctionne bien avec quel autre valmème.

Comment empêcher mon homme d’avoir plus de pouvoir dans la relation?

La plupart des femmes sont attirées par des hommes avec pouvoir et richesse. Je n’ai jamais entendu une femme dire que je voulais un partenaire faible, pauvre et nécessiteux. Cela pose un paradoxe pour les femmes et les hommes, car les hommes les plus puissants veulent aussi éventuellement avoir le pouvoir sur leur partenaire. ((Il faut qu’ils évoluent, ces pauvres bonhommes!)) Cela est particuliè-rement vrai si elle le défie, par exemple en voulant plus d’indépen-dance ou en lui demandant de changer. Si nous regardons les sept chakras, nous voyons que les deux partenaires ont généralement le pouvoir. Souvent, l’homme dans le premier (survie et sécurité), le troisième (pouvoir et limites) et le cinquième (créativité et expres-sion personnelle) et les femmes dans le deuxième (sexualité et création), le cœur (sentiments et compassion) et le troisième œil (sagesse et vision). La solution à ces luttes de pouvoir est donc de passer du « pouvoir sur » au « pouvoir avec » en créant une synergie en devenant un couple de pouvoir.

La base de ce changement est de bâtir la confiance. Les couples utilisent leur pouvoir l’un sur l’autre s’ils ne se font pas confiance, s’il n’y a pas de conteneur sûr pour la relation. Les luttes de pouvoir émergent également lorsque les besoins ne sont pas identifiés, exprimés et satisfaits, et lorsque les couples descendent dans la spirale de la peur (femme) et de la honte (homme). Il est donc vital d’avoir une conversation ouverte sur ces trois sujets avec l’intention de transcender ces asymétries et de devenir tout aussi puissants au niveau des six (des sept) chakras avec l’intention de devenir des co-créateurs égaux et opposés.

Martin Ucik