Archives par mot-clé : envie

Nous et nos 7 chakras

Avec un esprit ouvert, on intègre bien sûr également des idées provenant d’autres contrées de notre belle planète. Ici, nous nous intéressons aux sept chakras qui proviennent de la culture sanskrite qui a ses origines en Inde.

Pour commencer, il faut accepter que non seulement l’univers tout entier est composé d’énergie, mais notre corps également. Dans cette culture ancienne en Inde, on savait que tous les êtres vivants portent en eux une force vitale appelée les centres d’énergie qui se déplacent à l’intérieur de nous et qui sont au nombre de sept: les 7 chakras, le mot voulant littéralement dire « roue ».

La force vitale ou prana tourne et tourne et tourne en nous quand tout va pour le mieux. La première roue de cette force énergétique, le chakra 1 se situe à la base de notre colonne vertébrale, et les six autres se déplacent le long de la colonne vertébrale jusqu’au sommet de la tête.

  1. Le chakra racine
  2. Le Chakra sacré
  3. Le Chakra du plexus solaire
  4. Le chakra du cœur
  5. Le chakra de la gorge
  6. Le 3e Chakra de l’Œil
  7. Le Chakra de la Couronne

Pour moi, sans doute comme pour beaucoup de mes lecteurs, c’est la première fois que je me plonge dans ce sujet qui m’a l’air bien passionnant. Je m’y intéresse avec envie, ce qui est véritablement le moteur de nos vies à tous: envie de manger, envie de dormir, envie de grandir, de mûrir et pour les hommes, nous allons le voir par la suite, envie d’une relation sexuelle, parfois même avant l’envie de manger et surtout de mûrir!

Je vois des parallèles avec les niveaux d’évolution de la conscience de Clare Graves, je me dois de rentrer dans les détails.

A bientôt sur Duo Intégral
Sonia

Quels besoins sont OK?

Plus les gens avancent en âge, plus leurs besoins, leurs envies deviennent nombreux et plus précis, du moins la plupart du temps. Notamment les femmes savent très bien ce qu’elles ne veulent plus après une première, une deuxième, voire une troisième expérience.

L’un des impératifs catégoriques d’Emmanuel Kant est « Agissez de manière à traiter l’humanité, que ce soit en votre personne ou au nom d’une autre, toujours comme une fin et jamais comme un simple moyen » s’applique à toute relation humaine: d’homme à femme et de femme à homme.

Vu que nos besoins et nos désirs, et la capacité ou volonté de notre partenaire à y répondre, changent tout le temps, nous avons besoin de règles, de préceptes ou de principes pour guider nos actions ou nos attentes à tout moment de la vie, indépendamment d’une situation particulière. Avec Aristote et d’autres philosophes, Kant voyait le « bonheur » comme l’une des fins. Son impératif catégorique suppose que les gens sont des êtres prudents, autonomes et rationnels avec un libre arbitre. En d’autres termes, si ce qui nous rend heureux nuit aux autres (par exemple le vol), ou si nous sommes dans une situation désastreuse (une crise cardiaque), l’impératif ne s’applique pas.

C’est bien sûr une question complexe. En bref, on pourrait dire qu’en dehors de la décence et du respect humains en général, nous pouvons « nous attendre » à ce que notre partenaire réponde à nos besoins si cela le rend heureux. C’est pourquoi je m’efforce toujours de communiquer clairement nos besoins, attentes et valeurs fondamentaux, et je m’empresse de définir ce qui nous rend heureux et satisfait quand nous avons un but commun dans une relation ou même lorsqu’elle se finit. Cela évite de faire de nos partenaires des moyens de nos fins et non les leurs.

Martin se sent coupable plus d’une fois de l’avoir fait et a finit par réaliser que cela n’a aucun sens d’être avec quelqu’un qui deviendrait malheureux en répondant à mes besoins et à mes fins, ou me rendrait malheureux et insatisfait en rencontrant les siennes.

Traduction libre et adaptée de: integralrelationship.com/what-needs-of-a-man-are-ok-healthy-to-expect-a-woman-partner-to-meet/