Archives par mot-clé : comprendre

Je veux mieux comprendre l’âme des femmes

Carol Gilligan a écrit dans son livre célèbre « In a Different Voice » (= d’une voix différente) qui m’a donné des nuits blanches: « Les hommes essaient de comprendre les autres en se comprenant eux-mêmes; les femmes essaient de se comprendre en comprenant les autres. » Si cela résonne avec vous comme avec moi, alors vous voyez bien le défi et le nœud qu’on a ici.

Les hommes se réfèrent souvent à eux-mêmes lorsqu’ils essaient de comprendre les femmes. Même s’ils sont pleinement présents et ouverts et écoutent activement avec leur cœur et leur esprit, il y a de fortes chances que la femme dise inconsciemment ce qu’elle pense que l’homme peut ou veut entendre. Les hommes ont également une forte tendance à devenir défensifs, agressifs, passifs-agressifs ou à se retirer lorsqu’ils entendent des choses qui les mettent au défi, leur font honte ou sont en dehors de leur cadre de référence. Par ailleurs, la plupart des femmes n’ont pas l’impression qu’une identité, un moi ou une âme singulière les définit. Contrairement aux hommes, qui ressemblent davantage aux rives stables et constantes d’une rivière, les femmes ressemblent plus au flot sinueux et décroissant de l’eau.

Cela dit, il existe bien sûr des différences biologiques et hormonales telles que la masse musculaire, les organes génitaux, les menstruations, la capacité de donner naissance à des enfants, la testostérone et les œstrogènes, les rôles de genre appris qui sont profondément ancrés, les polarités féminines et masculines d’abandon et de présence, de meneur et de suiveur, le développe-ment du complexe d’anima et d’animus, et la tendance des femmes à transcender et à inclure à mesure qu’elles évoluent, tandis que les hommes ont tendance à transcender et à exclure. Donc, d’une manière très générale, je dirais que l’âme des femmes est plus fluide et orientée vers l’extérieur et le détail, tandis que l’âme des hommes est plus « solide » et orientée vers l’intérieur et la vue d’ensemble. Ces différences créent une synergie et une friction créative qui conduisent l’évolution humaine. Pour comprendre les âmes des femmes plus profondément, vous devez sauter dans leur flux avec elles et vous rappeler que, comme l’a dit Héraclite, « vous ne pouvez pas entrer deux fois dans la même rivière ».