Archives par mot-clé : capacités cérébrales

« Je suis un homme simple! »

Persuadées que ceux qui écrivent cela en sont convaincus, nous nous devons d’y apporter une petite réflexion, car de plus en plus de femmes à la recherche de leur partenaire de vie se retrouvent face à ces cinq mots: Je suis un homme simple. On a l’impression que les hommes voient cela comme quelque chose de positif, mais en fait, c’est quoi un homme simple?

Un homme qui n’a pas de profondeur, qui ne sait discuter que de ce que la voisine a fait au voisin en le quittant ou de l’enfant d’un autre qui a été pris en flagrant délit de vol de pull-over de marque? Un homme qui parle toujours de choses, mais jamais d’idées?

Ou alors un homme qui vit dans la sobriété heureuse à la Pierre Rabhi? Qui tricote ses chaussettes lui-même comme certains Danois ou qui s’habille sans réfléchir, l’essentiel étant d’être habillé!

Ou encore un homme plat, sans complexité, qu’il n’est absolument pas intéressant de découvrir? Un homme avec lequel on ne pourra avoir que des discussions creuses, sans intérêt, le fameux small talk, aucun débat d’idées, un homme qui ne permet pas d’évoluer et qui ne souhaite pas évoluer?

Nous trouvons que les hommes qui écrivent cela devraient être très prudents, d’autant plus s’ils cherchent une femme simple. En fait, ils cherchent visiblement une femme qui ne les embête pas, qui ne les provoque pas, qui ne crée pas de conflit, une bonniche en somme qui fait ce qu’ils disent, pensent ce qu’ils pensent et qui n’a pas de vie propre.

Du côté féminin, nous avons souvent entendu dire dans certains milieux que les hommes simples rebutent. Avant d’aller jusqu’à ces extrêmes, un homme simple, cela questionne. Car dans notre imaginaire féminin, un homme simple ne saurait sans doute pas nous surprendre avec une décoration de Saint-Valentin menée de main de maître ou par la préparation d’un anniversaire particulier comme nous en rêvions par exemple depuis des années. Les hommes simples ne font pas cela, car ils ne peuvent pas, ils n’ont pas l’imagination nécessaire. On ne peut pas leur en vouloir, les capacités cérébrales ne sont pas distribuées à égalité entre les êtres humains. Mais il faut savoir ce que l’on met derrière ces mots d’homme simple!

Donc, Messieurs, vous êtes, pour la plupart sans doute, à la recherche de votre âme soeur. Alors soyez créatif, si vous le pouvez ou faites-vous aider, dans ce que vous lui dites ou lui écrivez, mettez-vous à sa place et ne mettez plus cette platitude qui ne veut rien dire. Remplacez l’homme simple par des phrases claires qui expriment votre besoin, vos recherches, vos désirs.

Regardez cette image, certes ironique, mais nous avons l’impression qu’elle est souvent si proche de la réalité que nous avons voulu la joindre à notre article. Un bouton pour faire fonctionner un esprit masculin, une multitude de boutons de différentes tailles et couleurs pour l’esprit féminin. De quoi se poser des questions sur l’état du monde avec de telles bases…

Charlotte, Erin et Sonia