Archives par mot-clé : bien-être

Comment entrer en relation dans l’espace « nous » …

… sans perdre la connexion avec moi-même?

En vous concentrant sur ce qui est vivant et co-créé entre vous et votre partenaire dans toutes les dimensions de votre être au niveau de vos sept chakras.

La première étape est que vous et votre partenaire deveniez pleinement conscients de votre environnement, des sensations corporelles, des pensées, des sentiments et des désirs du moment présent. Vous les partagez ensuite tous les deux ouvertement sans jugement. Dans l’étape suivante, vous ressentez intuitivement les résonances partagées dans ces dimensions et vous les exprimez. Cela ouvrira des potentiels pour des urgences co-créatives et nouvelles ou des avancées dans la nouveauté qui révèlent le but commun de votre relation. Même si parfois les gens disent qu’il n’y a pas de « moi » dans le « nous », ce n’est pas vrai. Le plus grand « nous », où la somme de l’ensemble est plus grande que la somme des parties, est co-créé par deux « moi » uniques avec une résonance et une synergie partagées, tout comme deux ou plusieurs atomes créent une molécule, ou deux ou plusieurs lettres créent un mot. Vous pouvez ensuite étendre cette pratique au niveau des sept chakras. Plus il y a de résonance et de co-création partagées entre vous et votre partenaire dans l’espace « nous » à chaque niveau, plus vous ressentirez d’amour authentique et inconditionnel l’un pour l’autre et ce qui est co-créé uniquement entre vous deux. Dans les zones où il n’y a pas de résonance, vous conservez votre autonomie de « moi » au lieu de vous perdre dans la relation. Cela semble très différent d’avoir besoin les uns des autres pour votre bien-être ou de devenir co-dépendant ou perdre dans la relation.

Martin Ucik

Je donne tellement et ne reçois rien!

Vous êtes probablement très autonome et assumez la responsabilité de chaque problème qui apparaît dans votre vie, vous n’avez donc vraiment besoin de personne. En ce qui concerne vos propres sentiments, besoins et désirs, vous y prêtez à peine attention et les exprimez rarement. Votre relation est très probablement profondément déséquilibrée, puisque vous donnez beaucoup plus souvent que vous ne recevez. Cela crée une distance entre vous et votre partenaire, qui pense que vous n’avez pas vraiment besoin de lui, que vous ne voulez pas, ne l’appréciez pas ou même que vous ne l’aimez pas, parce que vous lui demandez rarement quelque chose ou acceptez son aide. Lorsque vous vous sentez dépassée, épuisée ou frustrée et que vous exprimez enfin un besoin ou un désir, qui peut se produire à un moment inapproprié et d’une manière exigeante ou blâmante, votre partenaire peut se sentir agacé et vous rabaisser. Cela vous fait vous sentir rejetée et évoque une vieille blessure d’être un fardeau pour les autres.

En substance, vous semblez avoir une mauvaise croyance à propos de la vie, des autres et de vous-même qui découle peut-être de votre enfance. Pour inverser ce processus, je vous suggère de vous connecter plus profondément à vos sentiments, vos besoins et vos désirs, et de les accueillir avec amour. Ensuite, la vérité se révélera: vos sentiments, vos besoins et vos désirs sont valides et essentiels pour votre propre bien-être ainsi que le bien-être des autres. Cela vous permet de demander ce dont vous avez besoin et de le recevoir sans vous sentir contraignante pour votre partenaire, et ainsi de construire une relation plus équilibrée et plus aimante.

Avec ce blog, nous voulons donner des d’informations sur la façon dont vous pouvez comprendre et guérir votre schéma.

Librement traduit et adapté de: integralrelationship.com/i-am-so-giving/