Archives par mot-clé : attachement

Module 19: Guérir notre ombre

Apprenez et pratiquez comment utiliser les défis relationnels pour un apprentissage continu, la guérison, la croissance et l’éveil.

Lorsque nous avons des réactions émotionnelles négatives à la réalité de notre partenaire, nous lui reprochons souvent de nous blesser, alors qu’en fait, ils ne font que toucher ou déclencher une vieille blessure intérieure, une ombre, une fausse identité ou un attachement que nous avons. Engagez-vous dans un processus simple mais profond en cinq étapes pour identifier cette fausse identité. Recevez une affirmation et des informations supplémentaires sur votre véritable identité que vous pouvez utiliser pour guérir votre blessure. Cette pratique vous permet de maîtriser vos réactions émotionnelles à la réalité de votre partenaire et de développer l’auto-compassion. Cela vous permet également de ne plus vous sentir responsable des réactions émotionnelles de votre partenaire face à votre réalité et de le rencontrer avec amour, compassion et compréhension. Cela permet votre guérison et votre croissance mutuelles et votre intimité croissante.

Martin Ucik

Module 17: Les styles d’attachement

Apprenez et pratiquez grâce à un test comment vous et les autres réagissez différemment en cas de stress relationnel. Il existe quatre styles d’attachement généraux qui se forment dans la petite enfance et qui ont un impact sur notre vie d’adulte. Sûr, anxieux, évitant et anxieux/évitant (également appelé désorganisé ou ambivalent).

Une fois que l’un des styles est établi, il reste avec nous et se manifeste dans la manière dont nous formons ou évitons les relations intimes. Comprendre les styles d’attachement est essentiel, en raison des idées qu’ils offrent sur la façon dont les partenaires peuvent être émotionnellement limités dans leur capacité à établir des relations. Cette compréhension peut grandement nous aider à réaliser dans quels domaines nous devons guérir pour devenir plus solidement attachés à nos relations amoureuses.

Martin Ucik

Je ne trouve pas l’amour, que dois-je faire?

Bien sûr, ma réponse est de s’informer intégralement sur les relations amoureuses en intégrant la sagesse essentielle de l’Orient (par exemple les chakras et la spiritualité) aux connaissances scientifiques de l’Occident (par exemple la psychologie, l’anthropologie, la médecine et la sociologie). Être pleinement informé signifie combiner expériences et connaissances. Et il ne semble pas y avoir de meilleur endroit au monde que celui où vous êtes pour commencer:

Les couples divisés sont séparés par un mur blanc

– Les connaissances que vous acquérez de livres comme les miens, pour l’instant uniquement en anglais “Integral Relationships for Men” ou “Sex Purpose Love”.

– Les expériences que vous faites au travers d’exercices avec d’autres participants dans des ateliers où vous pratiquez l’amour inconditionnel, les quatre dimensions de notre être à travers lesquelles nous aimons, les étapes du développement de la conscience à travers lesquelles nous communiquons, la dynamique de la honte ou de la peur que nous devons éviter, les qualités féminines-masculines saines que nous devons équilibrer et harmoniser, notre développement spirituel et sexuel que nous devons partager, le complexe d’anima et d’animus que nous devons guérir, nos types de personnalité que nous devons synergiser, nos histoires d’attachement que nous devons réécrire, nos fausses identités et déclencheurs émotionnels que nous devons transcender, et notre objectif que nous devons partager au niveau des sept chakras.

La combinaison de l’expérience et des connaissances vous donnera une idée très claire de qui vous êtes et de qui vous allez devenir, et avec qui votre partenaire idéal actuel ou futur est pour partager ce voyage (appelé la vie). Je serais honoré de partager une petite partie de ce voyage avec vous lors de nos ateliers et événements.

Martin Ucik

Comment puis-je aimer inconditionnellement?

Il existe deux formes d’amour inconditionnel. L’un est localisé, par exemple aimer inconditionnellement un enfant, un animal domestique, un parent ou un partenaire. Cela signifie que, quoi qu’il arrive, j’étends mon Moi dans le but de nourrir ton bien-être matériel et physique, ainsi que ton apprentissage, ta guérison, ta croissance et ton éveil. Cet amour s’étend sans rien attendre en retour, il est donc inconditionnel. Cependant, cet amour ne s’étend pas de la même manière aux autres pour être localisé. Cela implique également que si votre amour est abusé, si quelqu’un profite de vous, refuse votre amour ou l’utilise de manière autodestructrice, vous n’étendrez plus votre amour, car cela ne favoriserait évidemment pas son bien-être, etc. et ne serait donc pas aimant. Donner de l’alcool à un alcoolique ou de l’argent à un drogué n’est pas aimant mais co-dépendant. En d’autres termes, aimer inconditionnellement n’a pas de place pour les abus.

L’autre forme d’amour inconditionnel est universelle et nous inclut. C’est l’acceptation inconditionnelle de tout ce qui surgit instant après instant dans notre conscience telle que c’est, sans jugement, sans désir, sans attachement, haine ou peur. En termes spirituels, cela s’appelle l’abandon total et l’éveil à ce qui est pleinement présent.

Les deux peuvent être considérés comme des idéaux à atteindre. Personne à ma connaissance n’est parfait. Il n’y a pas de fin non plus, car notre monde intérieur et extérieur, y compris nos relations, augmente constamment en complexité (et aussi en liberté) et avec elle le défi d’aimer inconditionnellement.

Martin Ucik