Archives par mot-clé : âme

C’est quoi l’âme et l’esprit?

La plupart des gens peuvent différencier leur corps, leur esprit, leurs sentiments et leurs émotions. Et certaines personnes ont une idée de leurs types de personnalité et de leurs préférences personnelles.

L’exploration de nous-mêmes devient un peu plus obscure lorsque nous regardons les dimensions inconscientes de notre être; parfois avec un thérapeute qualifié.

Mais qu’en est-il de l’âme? Existe-t-elle vraiment? Est-elle liée au corps ou existe-t-elle avant la naissance et après la mort? Est-elle personnelle, pré-personnelle ou trans-personnelle? Et qu’en est-il de l’esprit? Est-ce différent de l’âme et si oui comment? Que nous disent la génétique et la neurobiologie modernes sur l’âme et l’esprit? Après notre méditation hebdomadaire, nous partagerons nos expériences sur l’âme et l’esprit, et Martin fournira quelques aperçus de son dernier livre Sex Purpose Love sur le sujet et son impact pratique sur nos vies.

Martin Ucik

Quelles sont les cinq formes de l’esprit inconscient?

(1) L’inconscient de base représente nos potentiels incrustés non réalisés, du corps au mental, à l’âme et à l’esprit. Les étapes non réalisées de ces futurs potentiels de croissance ne sont pas activement supprimées ou involontairement réprimées; elles ne se sont tout simplement pas encore développées.

(2) L’inconscient archaïque est lié aux prédispositions et instincts uniques que les individus ont hérité de leur passé ancestral.

(3) L’inconscient submergé est ce que Carl Jung a appelé l’ombre, ou le subconscient. Il représente toutes les expériences et tous les souvenirs qui étaient autrefois conscients et qui sont maintenant exclus de la conscience, soit par un simple oubli, soit par une répression, une négation ou une dissociation plus énergique.

(4) L’inconscient enchâssé a été appelé le « surmoi » par Freud, se référant à des aspects du moi (ego) qui peuvent observer de manière critique d’autres parties de son existence, comme le corps, le comportement, les pensées, les sentiments, les émotions, ou même son essence — mais jamais lui-même.

(5) L’inconscient émergent, qui s’apparente l’inconscient de base et à l’inconscient archaïque ci-dessus, car son potentiel n’a pas encore émergé. La différence est que les deux derniers sont basés sur le passé et que les premiers dans le futur.

Martin Ucik

Module 23: Objectif transcendental

Apprenez et pratiquez comment vous éveiller, identifier et vivre votre objectif transcendantal qui va au-delà de votre objectif biologique.

Il a deux expressions:

  1. L’une est l’apprentissage, la guérison, la croissance et l’éveil dans le contexte d’une relation amoureuse.
  2. L’autre contribue à rendre le monde meilleur en créant plus de bonté, de vérité, de beauté ou de fonctionnement.

Ce que nous appelons le but transcendantal a reçu de nombreux autres noms, tels que le but des esprits, le but unique, le but supérieur ou de Dieu, le but réel ou vrai, le but de l’âme, le but évolutif, le but authentique ou le but de l’univers. Lequel des noms et des concepts sous-jacents avec lesquels les individus entrent en résonance, quelles méthodes ils utilisent pour identifier ou s’éveiller à leur but, et comment ils le mettent en pratique dans leur vie dépend en grande partie de leur niveau de développement de conscience et de leur conscience spirituelle.

Identifier, vivre et partager votre but transcendantal avec un partenaire égal et opposé vous permet de co-créer une relation d’amour transcendantale basée sur l’être.

Martin Ucik

Module 13: Développement sexuel

Découvrez et expérimentez cinq étapes du développement sexuel, allant du refoulé à la peur, puis au tantrique. Comprenez pourquoi il est vital pour des relations amoureuses prospères que les couples soient au moins au niveau quatre, l’étape « faire l’amour ».

Pour ces personnes, la sexualité est l’expression de leur lien profond avec leur cœur et de leur relation bienveillante. Ils prennent du temps régulièrement et amplement et créent un environnement chaleureux pour leurs ébats amoureux et savent se mettre « dans l’ambiance ». En outre, les couples s’engagent dans un apprentissage continu des besoins et des désirs sexuels de chacun, repoussent leurs limites de manière saine, guérissent les blessures émotionnelles, transcendent les peurs et la honte autour de leur sexualité et continuent à faire progresser leur vie amoureuse pour la garder vitale et excitante.

Au niveau cinq, la sexualité fait partie d’une pratique spirituelle profonde et d’un lien d’âmes dans un couple. Les partenaires pratiquent pour devenir pleinement présents l’un avec l’autre grâce à une méditation partagée, à un regard prolongé dans les yeux, à respirer ensemble dans leurs sept chakras, à chanter et à prier ensemble, à donner et à recevoir des massages tantriques, à faire l’amour dans la position du lotus et à déplacer l’énergie de la kundalini le long de leur colonne vertébrale.

Rejoignez-nous pour une méditation avec un partenaire intime, un toucher doux et inconditionnel et une exploration verbale des cinq étapes du développement sexuel à travers des questions et des réponses. Cela vous permettra d’identifier votre propre expression sexuelle et celle de votre partenaire et de réaliser votre potentiel de guérison et de croissance.

Martin Ucik

Je veux mieux comprendre l’âme des femmes

Carol Gilligan a écrit dans son livre célèbre « In a Different Voice » (= d’une voix différente) qui m’a donné des nuits blanches: « Les hommes essaient de comprendre les autres en se comprenant eux-mêmes; les femmes essaient de se comprendre en comprenant les autres. » Si cela résonne avec vous comme avec moi, alors vous voyez bien le défi et le nœud qu’on a ici.

Les hommes se réfèrent souvent à eux-mêmes lorsqu’ils essaient de comprendre les femmes. Même s’ils sont pleinement présents et ouverts et écoutent activement avec leur cœur et leur esprit, il y a de fortes chances que la femme dise inconsciemment ce qu’elle pense que l’homme peut ou veut entendre. Les hommes ont également une forte tendance à devenir défensifs, agressifs, passifs-agressifs ou à se retirer lorsqu’ils entendent des choses qui les mettent au défi, leur font honte ou sont en dehors de leur cadre de référence. Par ailleurs, la plupart des femmes n’ont pas l’impression qu’une identité, un moi ou une âme singulière les définit. Contrairement aux hommes, qui ressemblent davantage aux rives stables et constantes d’une rivière, les femmes ressemblent plus au flot sinueux et décroissant de l’eau.

Cela dit, il existe bien sûr des différences biologiques et hormonales telles que la masse musculaire, les organes génitaux, les menstruations, la capacité de donner naissance à des enfants, la testostérone et les œstrogènes, les rôles de genre appris qui sont profondément ancrés, les polarités féminines et masculines d’abandon et de présence, de meneur et de suiveur, le développe-ment du complexe d’anima et d’animus, et la tendance des femmes à transcender et à inclure à mesure qu’elles évoluent, tandis que les hommes ont tendance à transcender et à exclure. Donc, d’une manière très générale, je dirais que l’âme des femmes est plus fluide et orientée vers l’extérieur et le détail, tandis que l’âme des hommes est plus « solide » et orientée vers l’intérieur et la vue d’ensemble. Ces différences créent une synergie et une friction créative qui conduisent l’évolution humaine. Pour comprendre les âmes des femmes plus profondément, vous devez sauter dans leur flux avec elles et vous rappeler que, comme l’a dit Héraclite, « vous ne pouvez pas entrer deux fois dans la même rivière ».