Pourquoi mentir dans les relations humaines?

Nous sommes dans une société où le mensonge semble souvent être devenu la norme. Pourquoi les gens mentent-ils?

Parce qu’il ou elle ne se sent pas en sécurité avec vous ou ne vous fait pas confiance pour pouvoir entendre sa vérité sans la rejeter, la juger ou punir. Il est également possible que les gens se mentent à eux-mêmes et à d’autres par honte, peur ou culpabilité. Dire la vérité peut être une chose et effrayante et nous vulnérable.

Le mieux que vous puissiez faire face à un mensonge évident c’est de savoir pourquoi la personne ment (peut-être qu’elle a juste une vérité différente de la vôtre) et de travailler sur vous-même pour devenir plus digne de confiance en faisant preuve de compassion. Bien sûr, si la personne ne change pas,  continue de vous maltraiter ou vous fait du mal en mentant, alors vous devez montrer des limites saines et mettre fin à votre relation. Les personnes atteintes d’un trouble de la personnalité histrionique mentent tous les jours pour attirer l’attention et se rendre plus importantes qu’elles ne le sont. Cela vient d’une profonde insécurité et dans ce cas, il serait bon de consulter un spécialiste.

Librement traduit et commenté à partir de /integralrelationship.com/why-would-a-person-lie/

Je donne tellement et ne reçois rien!

Vous êtes probablement très autonome et assumez la responsabilité de chaque problème qui apparaît dans votre vie, vous n’avez donc vraiment besoin de personne. En ce qui concerne vos propres sentiments, besoins et désirs, vous y prêtez à peine attention et les exprimez rarement. Votre relation est très probablement profondément déséquilibrée, puisque vous donnez beaucoup plus souvent que vous ne recevez. Cela crée une distance entre vous et votre partenaire, qui pense que vous n’avez pas vraiment besoin de lui, que vous ne voulez pas, ne l’appréciez pas ou même que vous ne l’aimez pas, parce que vous lui demandez rarement quelque chose ou acceptez son aide. Lorsque vous vous sentez dépassée, épuisée ou frustrée et que vous exprimez enfin un besoin ou un désir, qui peut se produire à un moment inapproprié et d’une manière exigeante ou blâmante, votre partenaire peut se sentir agacé et vous rabaisser. Cela vous fait vous sentir rejetée et évoque une vieille blessure d’être un fardeau pour les autres.

En substance, vous semblez avoir une mauvaise croyance à propos de la vie, des autres et de vous-même qui découle peut-être de votre enfance. Pour inverser ce processus, je vous suggère de vous connecter plus profondément à vos sentiments, vos besoins et vos désirs, et de les accueillir avec amour. Ensuite, la vérité se révélera: vos sentiments, vos besoins et vos désirs sont valides et essentiels pour votre propre bien-être ainsi que le bien-être des autres. Cela vous permet de demander ce dont vous avez besoin et de le recevoir sans vous sentir contraignante pour votre partenaire, et ainsi de construire une relation plus équilibrée et plus aimante.

Avec ce blog, nous voulons donner des d’informations sur la façon dont vous pouvez comprendre et guérir votre schéma.

Librement traduit et adapté de: integralrelationship.com/i-am-so-giving/

Nous et nos 7 chakras

Avec un esprit ouvert, on intègre bien sûr également des idées provenant d’autres contrées de notre belle planète. Ici, nous nous intéressons aux sept chakras qui proviennent de la culture sanskrite qui a ses origines en Inde.

Pour commencer, il faut accepter que non seulement l’univers tout entier est composé d’énergie, mais notre corps également. Dans cette culture ancienne en Inde, on savait que tous les êtres vivants portent en eux une force vitale appelée les centres d’énergie qui se déplacent à l’intérieur de nous et qui sont au nombre de sept: les 7 chakras, le mot voulant littéralement dire “roue”.

La force vitale ou prana tourne et tourne et tourne en nous quand tout va pour le mieux. La première roue de cette force énergétique, le chakra 1 se situe à la base de notre colonne vertébrale, et les six autres se déplacent le long de la colonne vertébrale jusqu’au sommet de la tête.

  1. Le chakra racine
  2. Le Chakra sacré
  3. Le Chakra du plexus solaire
  4. Le chakra du cœur
  5. Le chakra de la gorge
  6. Le 3e Chakra de l’Œil
  7. Le Chakra de la Couronne

Pour moi, sans doute comme pour beaucoup de mes lecteurs, c’est la première fois que je me plonge dans ce sujet qui m’a l’air bien passionnant. Je m’y intéresse avec envie, ce qui est véritablement le moteur de nos vies à tous: envie de manger, envie de dormir, envie de grandir, de mûrir et pour les hommes, nous allons le voir par la suite, envie d’une relation sexuelle, parfois même avant l’envie de manger et surtout de mûrir!

Je vois des parallèles avec les niveaux d’évolution de la conscience de Clare Graves, je me dois de rentrer dans les détails.

A bientôt sur Duo Intégral
Sonia

Quels besoins sont OK?

Plus les gens avancent en âge, plus leurs besoins, leurs envies deviennent nombreux et plus précis, du moins la plupart du temps. Notamment les femmes savent très bien ce qu’elles ne veulent plus après une première, une deuxième, voire une troisième expérience.

L’un des impératifs catégoriques d’Emmanuel Kant est “Agissez de manière à traiter l’humanité, que ce soit en votre personne ou au nom d’une autre, toujours comme une fin et jamais comme un simple moyen” s’applique à toute relation humaine: d’homme à femme et de femme à homme.

Vu que nos besoins et nos désirs, et la capacité ou volonté de notre partenaire à y répondre, changent tout le temps, nous avons besoin de règles, de préceptes ou de principes pour guider nos actions ou nos attentes à tout moment de la vie, indépendamment d’une situation particulière. Avec Aristote et d’autres philosophes, Kant voyait le “bonheur” comme l’une des fins. Son impératif catégorique suppose que les gens sont des êtres prudents, autonomes et rationnels avec un libre arbitre. En d’autres termes, si ce qui nous rend heureux nuit aux autres (par exemple le vol), ou si nous sommes dans une situation désastreuse (une crise cardiaque), l’impératif ne s’applique pas.

C’est bien sûr une question complexe. En bref, on pourrait dire qu’en dehors de la décence et du respect humains en général, nous pouvons “nous attendre” à ce que notre partenaire réponde à nos besoins si cela le rend heureux. C’est pourquoi je m’efforce toujours de communiquer clairement nos besoins, attentes et valeurs fondamentaux, et je m’empresse de définir ce qui nous rend heureux et satisfait quand nous avons un but commun dans une relation ou même lorsqu’elle se finit. Cela évite de faire de nos partenaires des moyens de nos fins et non les leurs.

Martin se sent coupable plus d’une fois de l’avoir fait et a finit par réaliser que cela n’a aucun sens d’être avec quelqu’un qui deviendrait malheureux en répondant à mes besoins et à mes fins, ou me rendrait malheureux et insatisfait en rencontrant les siennes.

Traduction libre et adaptée de: integralrelationship.com/what-needs-of-a-man-are-ok-healthy-to-expect-a-woman-partner-to-meet/

Les sujets du livre sur les relations intégrales

– Cet Amour (avec un L majuscule) est inconditionnel – mais les relations ne le sont pas (et pourquoi).
– Le Fantasme Sexuel Primaire qui juge les femmes aussi durement par leur apparence que les hommes par leur succès.
– La principale réaction émotionnelle de la peur chez les femmes et de la honte chez les hommes.
– L’apprentissage des rôles de genre.
– Les qualités féminines saines et malsaines de communion et de descente.
– Les qualités masculines saines et malsaines d’agence et ascendantes.
– Les intelligences, valeurs, passions, intérêts et besoins multiples.
– Les compétences efficaces en communication.
– Les huit niveaux de développement de la conscience – de l’archaïque au transpersonnel.
– Les cinq niveaux de développement spirituel – de grossier à non dual.
– Les cinq niveaux de développement sexuel – de la répression à la sexualité transcendantale sacrée.
– Les cinq niveaux du complexe d’anima chez les hommes – des femmes en tant que mères aux femmes en tant que partenaires égales.
– Les niveaux du complexe d’animus chez les femmes – des hommes en tant qu’étrangers extraterrestres aux hommes en tant que partenaires égaux.
– Les états lorsque l’on tombe amoureux et comment les traverser avec succès.
– La compatibilité entre différents types de personnalité, y compris l’Ennéagramme et les Langages d’Amour.
– Notre intégrité simultanée en tant qu’individus et partialité dans nos relations, notre culture et notre société.
– L’intimité, la passion et l’inconscient qui forment huit types d’amour – du non-amour à l’amour intégral.
– La compatibilité entre les partenaires sur la base de leur “Profil Intégral” (combinant les niveaux de développement ou “valmèmes” avec le nombre de perspectives qu’un partenaire peut prendre).
– Des conseils judicieux pour guérir et grandir dans un partenariat existant, quand mettre fin à une relation avec amour et compassion et comment trouver un ou une partenaire compatible pour une relation d’amour intégral.
– Comment co-créer un avenir pacifique et durable pour toute l’humanité.

Dans la partie I du manuel, le lecteur apprend à différencier le sexe biologique, les rôles sociaux de genre appris et les polarités féminines/masculines des hommes et des femmes. Cela permet à la femme de comprendre son Fantasme Sexuel Primaire pour attirer un protecteur masculin prospère avec un statut et une richesse, sa réaction émotionnelle principale de peur, ses attentes sociales et comment équilibrer et harmoniser les pôles opposés d’agence, de communion, d’ascendant (Eros ), et descendant (Agape) qui génèrent attraction sexuelle et synergie.

Ensuite, le manuel fournit des informations sur les intelligences multiples, les compétences, les valeurs, les intérêts, les passions et les besoins émotionnels qui doivent être compatibles entre les couples pour que leurs relations prospèrent.

Le chapitre suivant couvre les niveaux de conscience (de l’archaïque à la magie, égocentrique, conformiste, rationnel, pluraliste, intégral et transpersonnel); spirituel (du grossier au subtil, causal, témoin et non dual); sexuelle (de la sexualité refoulée à la baise, aux relations sexuelles, aux rapports sexuels et à la sexualité transcendantale/ tantrique); son complexe d’anima (chez les hommes: les femmes en tant que mère, objet sexuel, épouse, challenger et partenaire égal; son complexe d’animus chez les femmes: les hommes en tant qu’étranger extraterrestre, figure paternelle, héros/mari, être indépendant, partenaire égal). La compréhension de ses niveaux de développement dans ces quatre domaines cruciaux est primordiale pour sa capacité à la rencontrer en tant que partenaire opposée et égale.

Les deux derniers chapitres de la partie I discutent des états/ phases des relations amoureuses qui lui permettent de rester calme lorsque les différentes hormones qui nuisent à sa capacité de prendre des décisions rationnelles se précipitent et des types de personnalité qui l’aident à comprendre ses modèles de comportement et comment elle donne et reçoit de l’amour.

La partie II du manuel présente le fait que les humains ont (1) un esprit intérieur et (2) un corps extérieur, et sont (3) simultanément entiers en tant qu’individus et (4) faisant partie de plus grands collectifs. Cette perspicacité lui permet d’identifier huit formes d’amour (sans amour, amitié, engouement, engagement, amour romantique, amour fou, amour compagnon et amour intégral) qu’il ou elle peut ressentir en nature et en degré lorsqu’une résonance est vécue dans leur collectif intérieur (qui génère l’intimité), extérieur (qui génère la passion) et/ou la dimension inconsciente (qui génère diverses formes de dépendance).

La partie III du manuel explique au lecteur comment utiliser les observations ainsi que les réponses à des questions spécifiques pour déterminer le plus haut niveau de conscience, de développement spirituel, sexuel et du complexe d’animus d’une femme. La combinaison de ses idées avec le nombre de perspectives (1ère, 2e, 3e, 4e personne, etc.) qu’elle peut prendre, lui permet de définir son Profil Intégral qui lui fournit des indications sur le type, la qualité et la durabilité du partenariat pour lequel elle est disponible. Il peut alors décider d’améliorer une relation amoureuse existante (si elle le veut et est capable de le faire) ou de la terminer avec compassion et de développer une stratégie de rencontre intégrale pour trouver une partenaire plus compatible.

Traduit de: integralrelationship.com/book/

Personne ne m’aime!

Tu n’es pas seul. Les célibataires qui aspirent à un ou une partenaire et les couples qui éprouvent du stress relationnel ont souvent le sentiment que personne ne les aime, ou qu’ils ne sont pas aimables et qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec eux.
Bien sûr, ce n’est pas vrai. Il n’y a rien de fondamentalement mauvais avec nous qui ne puisse pas être changé. Je ne suis pas adepte de l’amour-propre narcissique ni de ces idées du New Age qui nous font croire que nous devrions être entiers et complets en nous-mêmes et ne pas avoir besoin ou vouloir que quelqu’un nous aime. Mais il y a aussi un noyau de vérité dans tout cela, surtout si nous ne permettons pas aux autres de nous aimer, ou s’ils se sentent dépassés et épuisés lorsqu’ils ressentent un besoin en nous, en raison de notre manque d’amour-propre sain, d’estime et d’acceptation de soi.
En conséquence, nos vies peuvent sembler sans amour, stériles et vides. Nous éprouvons alors un sentiment d’être perdu et seul, petit et insignifiant, et de ne pas prospérer dans la vie, en attendant que les autres nous sauvent et nous aiment. Pour changer ce modèle et créer une relation d’amitié ou d’amour romantique saine, nous pouvons apprendre à nous aimer profondément et sans condition; même les parties qui ne nous plaisent pas. Comprendre les besoins de notre soi profond nous donnera la chance de les nourrir, afin que nous puissions nous épanouir en cultivant nos talents uniques, en nous développant et en réalisant notre plein potentiel.
Peut-être comprendrons-nous alors que nous sommes un produit de l’amour universel et si nous partageons l’amour que nous avons pour nous-mêmes et pour la vie, nous recevrons de l’amour en retour. Si nous n’effectuons pas ce changement, il sera difficile pour les autres de nous reconnaître et de nous aimer vraiment.
Librement traduit et commenté de: integralrelationship.com/nobody-loves-me-what-is-wrong-with-me/

Tout le monde veut être heureux

… mais très peu savent que c’est un vrai travail.

Il faut lire des choses, discuter des choses, pratiquer des choses et malgré cela, souvent ça ne marche pas, ni avec les ami/es, ni avec les amours. La raison est souvent une différence de valeurs profondes qui se répercutent sur tous les domaines de la vie.

Ces valeurs profondes ont été classées par un psychologue américain du nom de Clare Graves, décédé en 1986, après près de 50 années de travail de développement de la Spirale Dynamique qui nous aide à mieux nous comprendre et à mieux situer les autres par rapport à nous.

Pour une première entrée en matière, veuillez vous informer dans l’article Petite présentation de la Spirale Dynamique qui est la base de notre travail. Vous devez connaître votre niveau de conscience ou plutôt d’évolution de votre conscience afin d’avoir un début de bon fonctionnement avec un ami, un amour, ou toute autre personne.

Bonjour le monde !

Un nouveau site pour des personnes qui s’intéressent aux relations humaines et plus particulièrement aux relations duales, dans des couples, des amitiés, des partenariats d’affaires. Souvent, nous avons en face à face, un homme et une femme. Vu que ces deux ont des genres différents, cela est souvent source de problèmes et de conflits, surtout si l’on ne sait pas comment les deux fonctionnent.

Notre blog a pour mission d’améliorer les choses dans les relations, parce qu’elles sont difficiles de nos jours, j’ai même l’impression qu’elles n’étaient jamais aussi difficiles.

Les personnes qui se retrouvent sur ce site sont différentes des autres et pourtant pareilles à beaucoup de points. Notre intelligence, notre sensibilité, notre valmème intégral, voire transpersonnel, notre surdouance nous mettent souvent à l’écart des autres qui ne nous reconnaissent pas les mêmes droits qu’à eux-mêmes, ce qui a pour conséquence que nous avons souvent des difficultés à avoir des relations étroites satisfaisantes, voire même géniales, car la plupart des voisines et voisins au travail, à la maison, pendant les sorties, le sport, ne nous comprennent pas.

Martin Ucik, un Allemand installé aux USA s’est donné pour mission de décortiquer toutes ces difficultés et de leur proposer des solutions que j’ai décidé de publier ici.

Ce site est basé sur la Spirale Dynamique développée par Clare Graves, puis Don Beck et Christopher Cowan et sur les sites en anglais de Martin Ucik – Integral Singles et Integral Relationships.

Je vous souhaite de belles découvertes
Sonia

Pour améliorer nos relations sociales et de couple