Archives de catégorie : Idées et réflexions

Annonce de rencontre à New-York!

Dans les formations de Martin, on apprend que le Fantasme Primaire de l’homme est le sexe ((quelle surprise!!!)) et celui des femmes, pour abréger et caricaturer, le statut social et l’argent.

Cette maquette d’annonce personnelle illustre bien ce point:

D’accord, je suis fatiguée de tourner autour du pot. Je suis une belle fille de 25 ans (d’une beauté spectaculaire). Je suis éloquente et élégante. Je ne suis pas de New York. Je cherche à me marier avec un gars qui gagne au moins un demi-million par an. Je sais comment ça sonne, mais gardez à l’esprit qu’un million par an fait partie de la classe moyenne à New York, donc je ne pense pas du tout que je sois excessive.

Y a-t-il des gars qui font 500’000 $ ou plus sur ce site? Des femmes? Pouvez-vous m’envoyer quelques conseils? Je suis sortie avec un homme d’affaires qui fait en moyenne autour de 200-250’000 $. Mais c’est là que je semble butter sur un obstacle. 250’000 $ ne mèneront pas à Central Park West. Je connais une femme dans mon cours de yoga qui était mariée à un banquier d’investissement et vit à Tribeca, et elle n’est pas aussi jolie que moi, et elle n’est pas non plus un grand génie. Alors qu’est-ce qu’elle fait bien? Comment arriver à son niveau?

Voici mes questions en particulier:

Où traînez-vous les hommes riches et célibataires? Donnez-moi des détails – bars, restaurants, gymnases.

Que recherchez-vous chez une compagne? Soyez honnêtes les gars, vous ne blesserez pas mes sentiments.

Dois-je cibler une tranche d’âge (j’ai 25 ans)?

Pourquoi certaines des femmes qui vivent des styles de vie somptueux dans la partie supérieure de l’est sont-elles si simples? J’ai vu des femmes vraiment passe-partout qui n’ont rien à offrir, mariées à des mecs incroyablement riches. J’ai vu des filles d’une beauté à tomber raide mort dans des bars pour célibataires de East Village. C’est quoi l’histoire là-bas?

Emplois à rechercher? Tout le monde le sait: avocat, banquier d’investissement, médecin. Combien gagnent vraiment ces gars-là? Et où vont-ils traîner? Où les gars des fonds spéculatifs s’amusent-ils?

Que décider: mariage ou juste une petite amie? Je recherche UNIQUEMENT LE MARIAGE.

Veuillez retenir vos insultes – je me présente de manière honnête. La plupart des belles femmes sont superficielles; au moins je suis franche à mon propos. Je ne chercherais pas ce genre de gars si je n’étais pas en mesure de les égaler – en termes d’apparence, de culture, de sophistication, et de m’occuper d’une belle maison et d’un foyer.”

La réponse d’un prétendant:

“Chère Pers-431649184:

J’ai lu votre message avec beaucoup d’intérêt et j’ai réfléchi de manière approfondie à votre dilemme. Je propose l’analyse suivante de votre délicate situation.

Premièrement, je ne perds pas votre temps, je me qualifie comme un gars qui correspond à votre recherche; c’est-à-dire que je gagne plus de 500’000 $ par an. Cela dit, voici comment je vois les choses.

Votre offre, de la perspective d’un gars comme moi, est purement et simplement une affaire zéro. Voici pourquoi. En laissant de côté les diplômes, ce que vous suggérez est une simple affaire commerciale: vous apportez vos looks à la ronde et j’apporte mon argent. Très bien, simple. Mais voici le hic, votre apparence va s’estomper avec le temps, et mon argent continuera probablement ad vitam aeternam… En fait, il est même très probable que mon revenu augmente, mais c’est une certitude absolue que votre beauté ne le fera pas!

Donc, en termes économiques, vous êtes un actif qui se déprécie et je suis un actif productif. Non seulement vous êtes un actif qui se déprécie, votre dépréciation va en s’accélérant! Laissez-moi vous expliquer, vous avez 25 ans maintenant et resterez probablement extrêmement attirante pendant les 5 prochaines années, mais moins chaque année. Puis le déclin commence sérieusement. À 35 ans, vous n’avez plus qu’à vous pendre!

Donc, en termes de Wall Street, nous vous appellerions une position commerciale, pas un achat à long terme … d’où le hic … mariage. Cela ne témoigne pas d’un bon sens des affaires de vous acheter (ce que vous demandez), donc je préfère louer. Au cas où vous pensez que je suis cruel, je dirais ce qui suit. Si mon argent devait disparaître, vous iriez disparaître aussi, donc lorsque votre beauté s’estompera, j’ai besoin d’une porte de sortie. C’est aussi simple que ça. Donc, une affaire qui a du sens, c’est de sortir avec une femme, mais pas d’épouser une femme.

Par ailleurs, au début de ma carrière, j’ai appris les marchés efficaces. Alors, je me demande pourquoi une fille aussi articulée, élégante et spectaculairement belle que vous n’a pas été capable de trouver son papa gâteau? J’ai du mal à croire que si vous êtes aussi magnifique que vous le dites, le gars de 500’000 $ ne vous ait pas encore trouvée, ne serait-ce que pour un essai.

Soit dit en passant, vous pourriez toujours trouver un moyen de gagner votre propre argent, et nous n’aurions pas besoin d’avoir cette conversation pénible.

Cela dit, je dois dire que vous vous y prenez de la bonne manière classique pomper et rejeter.

J’espère que cela vous sera utile, et si vous souhaitez conclure une sorte de crédit-bail, faites-le moi savoir.”

Changez de stratégie de rencontre

Cher lecteur, chère lectrice,

J’espère que ce message vous trouve en forme et prospère.

C’est un phénomène intéressant que les hommes, quels qu’en soient les domaines que l’on mesure (espérance de vie, santé physique, sécurité d’emploi, revenus financiers, statut social, satisfaction sexuelle, stabilité émotionnelle, toxicomanie, taux de suicide, etc.) bénéficient davantage des relations amoureuses que les femmes (à moins qu’elles ne soient dans une relation vraiment saine), mais sont généralement beaucoup moins intéressés par les événements pour célibataires, par le fait d’être sur un site de rencontres (à moins qu’ils n’y soient que pour des rencontres) ou pour participer à des cours, des formations et des ateliers sur les compétences relationnelles.

Exemple concret, l’événement du 14 février 2021 dédié au réseautage et à la rencontre d’âmes sœurs intégrales lors de la Saint-Valentin. Comme à notre habitude, il y avait environ 70% de femmes et 30% d’hommes. Il en va de même pour les formations dont la prochaine débutera en anglais avec Martin le 8 avril 2021.

Alors les femmes me demandent toujours: mais où sont donc les hommes intégraux???

“Je me demande ce que vous pensez des raisons que je donne ci-dessous et que peut-on faire à ce sujet? En d’autres termes, comment attirer plus d’hommes intégraux? Peut-être pouvez-vous partager ce message avec vos amis célibataires pour le découvrir?

1. Les hommes doivent généralement prendre le risque du rejet.

La plupart des femmes s’attendent toujours à ce que les hommes fassent le premier pas. Peu importe la maturité, cela fait toujours mal aux hommes d’entendre des choses comme “Je t’aime en tant qu’ami, mais je ne suis pas attirée de façon romantique/sexuelle par toi”, ou “tu es hors de ma ligue”, ou encore “Je recherche quelqu’un avec qui je peux me marier (financièrement, physiquement, socialement, etc.).”
On attend aussi des hommes qu’ils “tiennent la distance”, proposent des activités créatives et paient pour les rencontres.
Et avec le mouvement MeToo (que je soutiens), approcher les femmes est devenu encore plus difficile, plus risqué et plus déroutant pour les hommes.

Notre solution: Nous proposons un moyen confidentiel d’indiquer qui est intéressant/e pour les participant/es à nos événements pour célibataires intégraux et de ne partager leurs coordonnées que si l’attirance est réciproque.

2. Les hommes éprouvent de la honte lorsqu’ils sont rejetés, tandis que les femmes ont peur de choisir le mauvais partenaire.

Brené Brown écrit: “Pour les hommes, le principal déclencheur de honte est d’être perçu comme faible quand ils sont confrontés à un sentiment d’échec – que ce soit au travail, sur le terrain de football, au lit, en mariage ou avec des enfants.”
Donc, même admettre qu’ils ont besoin d’un événement pour célibataires pour trouver ou attirer une partenaire et être rejetés lorsqu’ils approchent des femmes peut déclencher la honte d’être déficient, en échec ou autrement indésirable.
De l’autre côté, les femmes ont le fardeau de choisir et parfois la peur de rejeter.
Il est beaucoup plus facile pour les hommes d’évaluer quelles femmes répondent à leur fantasme sexuel primaire pour de bonnes “capacités reproductrices/sensualité” que pour les femmes de déterminer quels hommes (en plus de leur belle apparence/taille) ont de bonnes “capacités productives”, sont fiables, protecteurs, des prestataires de confiance et puissants, bienveillants envers elles et agressifs envers les autres. ((De la bienveillance envers tout le monde serait sûrement une bonne chose!.))

Une manière gentille pour les femmes de rejeter un homme est de dire quelque chose comme: “Merci d’avoir demandé, vous avez vraiment bon goût. J’apprécie que vous m’ayez approchée et que vous ayez pris le risque d’être rejeté. Je sais que cela demande du courage et de la force. Je recherche un partenaire qui (insérer un objectif biologique, de croissance et transcendantal que vous souhaitez partager avec un partenaire). Dites-moi ce que vous recherchez chez un partenaire, peut-être que je connais quelqu’un.

Notre solution: comprendre la dynamique peur-honte entre les femmes et les hommes, et en parler ouvertement pour créer une compréhension mutuelle, de la compassion et de l’intimité, comme nous l’explorons dans le module 10: La spirale descendante peur-honte de notre formation (https://integralrelationship.com/fear-shame-spiral/).

3. Les hommes sont généralement plus désirables et “aimables” lorsqu’ils se concentrent sur l’accumulation de richesses, la réussite, le statut social et la forme physique, au lieu de développer des compétences relationnelles.

Bien sûr, l’idéal serait que les hommes fassent les deux, mais ils sont souvent en conflit entre la poursuite de leur carrière et peut-être le réseautage d’une part, et l’investissement de temps et d’argent dans des formations relationnelles d’autre part.
J’ai même vu des femmes qui se méfiaient des hommes qui développaient leurs compétences relationnelles ou rejoignaient des groupes spirituels, de peur de se voir manipulée ou qu’ils soient faibles (par exemple les New-Age Guys très sensibles).
D’un autre côté, les femmes ont souvent un intérêt plus profond à se comprendre à travers les autres et se sentent plus en sécurité lorsqu’elles sont avec un partenaire, de sorte qu’elles investissent davantage dans le développement personnel et pour trouver ou attirer “Le Prince Charmant”. Il y a quelques années, j’ai suivi une formation appelée “Calling in THE ONE” (littéralement appeler/faire venir le seul et unique) avec 91 femmes et 3 hommes,soit 3,3%…

Notre solution: dans nos formations, nous examinons et explorons également les défis auxquels les femmes ET les hommes sont confrontés dans les relations amoureuses, et faisons passer le processus de sélection sexuelle d’une concentration excessive sur leurs fantasmes sexuels primaires biologiques à une sélection basée sur leur croissance commune et leur objectif transcendantal. Cela permet aux couples non seulement de s’aimer, mais encore plus d’aimer ce qui est co-créé de manière unique entre eux.

Mon espoir avec ce message est d’encourager plus d’hommes et de femmes à se joindre à nous, car je me sens très passionné par la vision de la relation intégrale qui crée plus d’amour et d’harmonie entre les sexes et donc un monde meilleur.

Alors, rejoignez-nous pour nos formations en anglais, et sur notre site, vous pourrez lire quelques témoignages.

Integral Relationship Group Facilitator Training Testimonials

Avec amour et appréciation
Martin Ucik

Un monde meilleur – 4/4

Cette dernière composante du modèle RAI est la plus importante et montre pourquoi la co-création et la procréation pour les plus jeunes dans des relations amoureuses intégrales compte énormément pour faire de cette planète un monde meilleur et un futur soutenable pour l’humanité.

Un certain nombre de personnes voient la société comme la somme des individus qui pensent et agissent indépendamment les uns des autres.  A l’opposé, d’autres nous voient comme un macro-organisme holistique (nous sommes tous un) ou un système social qui contrôle et gouverne les êtres humains individuels. Que ce soit dans un cas tout comme dans l’autre, les individus des sociétés modernes et post-modernes donnent généralement la plus haute valeur ou priorité à l’individu.

Le modèle RAI s’attache à démontrer que nous sommes des “êtres relationnels” et que se retrouver dans une relation amoureuse ou saine est essentiel pour devenir un être humain complet (au niveau des sept chakras dans les quatre quadrants en équilibrant et harmonisant les polarités masculines et féminines). C’est également fondamental pour créer des familles fonctionnelles comme parties de communautés qui se développent dans un monde dans lequel chacun peut s’épanouir. En voici les cinq points.

1. Les défis globaux et leur création au travers de la sélection sexuelle. (Ce premier point nous montre que pour rendre le monde meilleur, nous devons prendre conscience des défis globaux les plus importants auxquels l’humanité fait face et comment ces problèmes ont été créés au travers de notre choix du/de la partenaire sexuel/le.)

2. La primauté est donnée aux couples intégraux. (La deuxième ligne montre que les relations d’amour intégrales sont essentielles ou primordiales pour être un humain complet et pour répondre aux défis globaux que le monde affronte.)

3. Compréhension et accord (consensus) mutuels quant à ce qui est: moralement ou éthiquement juste, réel ou vrai du point de vue critique, esthétiquement beau et fonctionnellement pratique. (Le troisième élément indique que trouver une compréhension mutuelle et un accord avec sa/son partenaire à propos de ce qui est juste, vrai, beau et fonctionnel dans une situation donnée est crucial pour une relation amoureuse vivifiante et pour faire une différence positive dans le monde.

4. Les recherches de validité féminine/masculine dans la sphère privée et publique: soutien, compassion, sentiments, relations (plutôt féminin), droits, justice, rationalité, autonomie (plutôt masculin). (Ce quatrième point montre que ce consensus doit être atteint au travers d’un discours éthique qui donne de bonnes raisons féminines et masculines (appelées demandes de validité) pour les domaines féminins et masculins indiqués sous l’élément 3 vu qu’ils font partie du domaine public et privé.)

5. Action communicative (dites ce que vous faites et faites ce que vous dites). (Ce cinquième élément montre l’importance d’agir de manière appropriée une fois le consensus atteint au sein du couple au travers d’une communication qui applique une éthique dans le discours. De ce fait, ce processus est appelé l’action communicative, car la parole est facile, mais l’action, entreprise avant de penser et de ressentir les choses au niveau du couple et de parvenir à une compréhension et un accord mutuels, conduit souvent à davantage de malentendus, de conflits, de chaos et de problèmes.

L’Amour, ah l’Amour… 3/4

C’est le troisième volet du modèle RAI, et celui qui intéresse particulièrement les femmes j’ai l’impression, surtout celles qui lisent les romans à l’eau de rose. Je ne dis pas cela pour me montrer méchante, mais parce que c’est une réalité que certaines de mes consoeurs et certains de mes confrères ont dépassé, transcendé depuis belle lurette.

Mais voyons donc à présent ce que nous réserve la troisième composante du fameux modèle RAI. Cette fois-ci, les niveaux sont au nombre de 5.

1. L’amour en tant que satisfaction des différents besoins et désirs des mâles et femelles (c’est la version traditionnelle de l’amour que l’on retrouve beaucoup au niveau du valmème BLEU, les couples fonctionnent bien lorsque les besoins sont satisfaits, du moins au départ et c’est l’impression qu’ils donnent en général).

2. L’amour asymétrique et transactionnel sous condition (Ce deuxième point montre qu’en satisfaisant à ces désirs sans réflexion, on aboutit à des relations d’amour asymétriques transactionnelles et soumises à des conditions).

3. Il y a un potentiel de relation amoureuse maître-esclave au niveau du troisième point (Dans les relations modernes et post-modernes, ceci conduit souvent à des ruptures et des divorces, et ces séparations sont habituellement suivies par de longues périodes de célibat ou des rencontres en série ou par une suite de mariages et de relations consécutives. Certains experts appellent à revenir à une nouvelle normalité. Mais cela semblerait tout aussi destructeur).

4. L’amour pour ce qui est co-créé de manière unique au niveau des sept chakras: racine, sacrum, plexus solaire, cœur, gorge, troisième œil, couronne. (Avec le point 4, nous arrivons à une alternative, celle de ne pas seulement aimer sa/son partenaire, mais même plus ce qui est co-créé volontairement et de manière unique entre des partenaires avec des droits et des responsabilités égaux au niveau des sept chakras).

5. L’amour transcendantal (C’est ainsi que l’on arrive au point 5 qui conduit à un amour transcendantal durable de l’ego au travers d’un Objectif Transcendantal partagé au sein d’une relation amoureuse intégrale saine qui dure toute une vie).

L’objectif de notre vie … 2/4

Ceci dans le cadre du modèle RAI que nous venons de voir dans l’article précédent.

Demandez à quelqu’un dans la rue ou de votre entourage: “Par quoi tu te sens le plus concerné, qu’est-ce qui te passionne vraiment, en d’autres termes, quel est le sens de la vie et ton propre objectif final?”. Vous allez, à coup sûr, être face à un bégaiement, des euh, euh, euh ou encore des réponses générales du genre “pour mes enfants”, “pour profiter de la vie”, etc. Peu de gens savent qu’un objectif avec un sens plus profond qui dessert les besoins des autres, notamment plus faibles et vulnérables, conduit à un plus grand bonheur, des vies plus saines et plus longues et que partager un objectif plus grand avec un ou une partenaire est la clé du succès des relations amoureuses durables.

Cette deuxième composante du modèle RAI, l’Objectif, est subdivisée en 5 points.

1. Faire la différence entre Objectif Biologique et Objectif Transcendantal. (Ici, nous avons découvert que l’Objectif Biologique est de survivre, former des groupes et rechercher la meilleure qualité de vie possible, ce qui se déroule normalement au cours de notre vie. Mais nous avons également un Objectif Transcendantal qui consiste à créer plus de bonté, de vérité, de beauté et de fonctionnalité qui rendent le monde meilleur).

2. S’éveiller à notre Objectif Transcendantal. (Bien que nous ayons tous un Objectif Transcendantal, la plupart des gens doivent d’abord s’éveiller à lui afin d’être en mesure de le vivre consciemment).

3. Identifier nos talents naturels dans le domaine de l’empathie, de l’intelligence, de la créativité et de la kinesthésie. (Notre Objectif Transcendantal est fondé dans la génétique de nos talents naturels pour l’empathie, l’intelligence, la créativité et la kinesthésie qui varient en degré et en genre selon les personnes).

4. Développer ses aptitudes pour créer plus de bonté, de vérité, de beauté et de fonctionnalité. (Ici, nous découvrons que nos talents naturels sont la base pour développer des aptitudes et compétences pour créer plus de bonté, de vérité, de beauté et de fonctionnalité.)

5. Partager son Objectif avec son partenaire pour créer plus de synergie et d’amour durable. (Ce cinquième point montre que partager son Objectif Transcendantal avec un ou une partenaire est essentiel pour l’expression saine de celui-ci et pour avoir le plus grand impact en créant une synergie où le tout devient plus grand que la somme de ses parties et finalement on s’amuse beaucoup plus!).

Le second livre de Martin-1/4

Je l’ai eu en cadeau pour Noël et il s’appelle “Sex, Purpose, Love” et cette fois-ci, il est destiné aux couples. Mais depuis que je me suis fait confirmer que les hommes n’ont qu’une chose en tête en relation à une femme, du moins avant d’atteindre le valmème JAUNE de la Spirale Dynamique, je ne suis pas étonnée du choix du titre pour appâter le chaland, vu que c’est un homme qui l’a écrit. D’ailleurs avec 776 pages, c’est un vrai pavé, à mon avis, il faut donc être rentière ou retraitée pour le lire. Enfin, c’est plutôt un manuel de travail avec des images et des graphiques.

Martin développe le modèle RAI (Relation Amoureuse Intégrale) dans ce livre. L’original américain s’appelle IRL pour Integral Love Relationship. Il a 4 composantes et la première est, je vous le donne en mille: le sexe.

En 7 points, il développe cette composante sexuelle comme suit:

1. Comprendre le Fantasme Sexuel Primaire (les femelles désirent des objets exhalant le succès financier, et les mâles désirent des objets sexuels plus jeunes) et la Dynamique de Peur-Honte (les femelles ont peur de ne pas être soutenues, d’être abandonnées et  choisissent des mâles qui les alimentent et les protègent, et les mâles ont honte de ne pas être à la hauteur et recherchent des femelles plus jeunes qui les apprécient et leur témoignent de la reconnaissance sous forme de sexe et d’amour). Une fois qu’on a compris cela, on doit se dire qu’il y a urgence à évoluer du côté des hommes ou à faire évoluer nos prochains, car du côté femmes, j’ai plutôt l’impression que leur attitude change plus elles évoluent en conscience.

2. Développer un processus de sélection sexuelle réaliste quant à nos Fantasmes Primaires. (Il vaut mieux ne pas sortir avec des personnes hors de notre ligue et nous concentrer plutôt sur un objectif partagé dont nous ferons connaissance dans la deuxième composante). Cela me semble un conseil avisé d’autant plus que les hommes trouvent 70% des femmes attirantes, au pôle opposé féminin, le pourcentage baisse à 5%. Martin travaille à faire augmenter ce pourcentage en montrant aux hommes ce qu’ils peuvent faire pour que les choses changent.

3. Équilibrer et harmoniser les polarités féminines et masculines. (Ici, il faut prendre conscience de l’importance à comprendre les différences entre des polarités masculines et féminines saines et malsaines et comment les équilibrer afin de créer, comme pour les deux pôles opposés de deux aimants, l’attirance et la synergie dans une relation d’amour).

4. Se rencontrer entre égaux au même niveau de développement de la conscience, sexuel, spirituel et du Complexe d’Anima-Animus. (C’est moins connu, mais tout aussi important, et les niveaux de développement de la conscience se réfèrent à la Spirale Dynamique de Clare Graves).

5. Apprendre, guérir, croître et s’éveiller ensemble (Ce point met l’accent sur la nécessité d’un apprentissage, d’une guérison des ombres, d’une croissance et d’un éveil continus avec notre partenaire afin de maintenir notre relation d’amour saine et vivifiante).

6. Connaître les types de personnalité et les problèmes psychiques. (Afin de trouver les complémentarités, il est utile de connaître les différents types de personnalité, mais également les problèmes psychiques tels des formes d’attachement malsaines qui peuvent saboter toute relation).

7. Travailler pour former une relation sexuelle amoureuse saine.

 

“Je suis un homme simple!”

Persuadées que ceux qui écrivent cela en sont convaincus, nous nous devons d’y apporter une petite réflexion, car de plus en plus de femmes à la recherche de leur partenaire de vie se retrouvent face à ces cinq mots: Je suis un homme simple. On a l’impression que les hommes voient cela comme quelque chose de positif, mais en fait, c’est quoi un homme simple?

Un homme qui n’a pas de profondeur, qui ne sait discuter que de ce que la voisine a fait au voisin en le quittant ou de l’enfant d’un autre qui a été pris en flagrant délit de vol de pull-over de marque? Un homme qui parle toujours de choses, mais jamais d’idées?

Ou alors un homme qui vit dans la sobriété heureuse à la Pierre Rabhi? Qui tricote ses chaussettes lui-même comme certains Danois ou qui s’habille sans réfléchir, l’essentiel étant d’être habillé!

Ou encore un homme plat, sans complexité, qu’il n’est absolument pas intéressant de découvrir? Un homme avec lequel on ne pourra avoir que des discussions creuses, sans intérêt, le fameux small talk, aucun débat d’idées, un homme qui ne permet pas d’évoluer et qui ne souhaite pas évoluer?

Nous trouvons que les hommes qui écrivent cela devraient être très prudents, d’autant plus s’ils cherchent une femme simple. En fait, ils cherchent visiblement une femme qui ne les embête pas, qui ne les provoque pas, qui ne crée pas de conflit, une bonniche en somme qui fait ce qu’ils disent, pensent ce qu’ils pensent et qui n’a pas de vie propre.

Du côté féminin, nous avons souvent entendu dire dans certains milieux que les hommes simples rebutent. Avant d’aller jusqu’à ces extrêmes, un homme simple, cela questionne. Car dans notre imaginaire féminin, un homme simple ne saurait sans doute pas nous surprendre avec une décoration de Saint-Valentin menée de main de maître ou par la préparation d’un anniversaire particulier comme nous en rêvions par exemple depuis des années. Les hommes simples ne font pas cela, car ils ne peuvent pas, ils n’ont pas l’imagination nécessaire. On ne peut pas leur en vouloir, les capacités cérébrales ne sont pas distribuées à égalité entre les êtres humains. Mais il faut savoir ce que l’on met derrière ces mots d’homme simple!

Donc, Messieurs, vous êtes, pour la plupart sans doute, à la recherche de votre âme soeur. Alors soyez créatif, si vous le pouvez ou faites-vous aider, dans ce que vous lui dites ou lui écrivez, mettez-vous à sa place et ne mettez plus cette platitude qui ne veut rien dire. Remplacez l’homme simple par des phrases claires qui expriment votre besoin, vos recherches, vos désirs.

Regardez cette image, certes ironique, mais nous avons l’impression qu’elle est souvent si proche de la réalité que nous avons voulu la joindre à notre article. Un bouton pour faire fonctionner un esprit masculin, une multitude de boutons de différentes tailles et couleurs pour l’esprit féminin. De quoi se poser des questions sur l’état du monde avec de telles bases…

Charlotte, Erin et Sonia

La prise de conscience non-duale et comment l’atteindre?

De nombreuses personnes et enseignants spirituels parlent de non-dualité. Cependant, peu de gens comprennent la réalité selon laquelle on ne peut pas en parler directement, mais seulement pointer vers elle, ce qui est appelé “donner des instructions de pointage“. Ainsi, il est dit dans le Tao Te Ching: “Ceux qui savent ne parlent pas. Ceux qui parlent ne savent pas.”

Les personnes avec une conscience non duale ne font qu’un avec le monde. Cet état d’être n’est pas quelque chose qui est enseigné par les mots, mais acquis par une action juste. Une telle personne ne se soucie pas de la façon dont les autres pourraient la percevoir. N’ayant pas besoin de se conformer aux jugements des autres, la non-dualité est enseignée par l’exemple et non en prêchant ou en prescrivant des exercices ou en exigeant une adhésion rigide à un programme.

Martin Ucik

C’est quoi la compassion stupide?

Dans la séance de cette fois-ci, nous explorerons la “compassion stupide”. Vous apprendrez la différence entre la compassion authentique, qui signifie “souffrir avec”, et mène à des actions pour aider les autres à réduire leurs souffrances en “les aidant vers leur bien-être”.

En revanche, la compassion idiote consiste à donner aux gens ce qu’ils veulent parce que nous ne pouvons pas supporter de les voir souffrir. Au lieu d’aider les autres à sortir de leur situation en s’aidant eux-mêmes, nous leur donnons plus de poison, ou à tout le moins, nous ne faisons rien pour le leur enlever. Ce n’est pas du tout de la compassion! C’est de l’égoïsme, car nous sommes plus préoccupés par nos propres sentiments que par les besoins réels de notre ami.

Martin Ucik

S’éveiller et grandir

La plupart des chercheurs et enseignants spirituels ne comprennent pas la différence importante entre “s’éveiller” ou la transcendance de l’ego, et “grandir” ou le développement de l’ego (soi sain).

C’est l’une des idées les plus importantes de la théorie intégrale qui est encapsulée dans la soi-disant matrice de Wilber-Combs. Ils intègre cinq états et étapes de conscience ou de réalisation spirituelle, et huit niveaux de développement de l’ego. Dans cette rencontre, vous découvrirez la différence entre les états et les étapes de l’ego et comment ils se développent indépendamment à travers différentes pratiques.

Martin Ucik