Exercice 01-Les 4 dimensions de mon Être

Dans la formation de Martin, on apprend que lorsque l’on entre en relation approfondie avec une autre personne, quatre quadrants à la Wilber ou dimensions à la Ucik entrent en jeu et les voici remplis comme il se doit.

Esprit du « JE/MOI » supérieur gauche (SG):

• Qu’est-ce qui vit en vous en ce moment?
-Par écrit, il est difficile de répondre à cette question, vu qu’elle est sans intérêt une fois le moment présent passé. Cela doit impérativement se faire en face à face. Mais face à la fenêtre, je vois la pluie qui tombe et le ciel gris qui pourrait créer un sentiment de tristesse, mais je suis bien occupée, donc cela ne me dérange pas et je sais que le soleil reviendra.

• Qu’est-ce qui vous passionne le plus?
-Actuellement mon travail de divulgation de sujets pour l’amélioration des relations humaines, les rencontres hebdomadaires avec mes amies.

• Quelle est votre préoccupation ultime?
-Que je doive rester seule toute ma vie.

• Qu’est-ce qui est beau pour vous?
-Le sourire d’un enfant, des rayons de soleil sur un toit enneigé, le pardon, lorsque quelqu’un assume ses torts, une décoration de table, un bel intérieur de maison, un visage sans masque, tant de choses et d’endroits que je ne saurais les énumérer.

• Quels potentiels intérieurs souhaiteriez-vous développer et partager avec votre partenaire?
-La patience, l’humilité, la tolérance.

Culture du « NOUS » inférieur gauche (IG)

• Quelles sont vos relations importantes dans le passé et le présent?
-Mes grands-parents maternels, mes parents, ma sœur, mes deux amoureux, certaines amies et amis du passé,mes amies actuelles.

• Comment ces relations ont-elles formé qui vous êtes et comment vous voyez le monde (pensez à la famille, aux partenaires amoureux, à la culture, à l’éthique, etc.?)
-Vu que j’ai le cerveau en arborescence, je suis d’avis que je me suis grandement formée moi-même au travers des lectures, expériences, réflexions,mais aussi des contacts. Certes, mes grands-parents ont sans doute renforcé mon côté humanitaire, mes amoureux ont confirmé mon ouverture d’esprit face aux cultures éloignées, mais je suis persuadée que tous n’ont fait que faire surgir quelque chose qui était déjà en moi, qui n’a pas eu besoin d’être créé ou poussé à se développer de l’extérieur, mais juste se montrer, se révéler.

• Que signifie pour vous être « bon »?
-Cela commence déjà par ne pas faire de mal, ni aux personnes, ni aux animaux, ni aux objets, alors on fait presque automatiquement ce qui est bon, et l’on pourrait être une bonne personne.

• Quels potentiels relationnels aimeriez-vous réaliser?
J’aimerais rencontrer de nouvelles bonnes personnes, valeureuses, intelligentes, gentilles et mon âme-soeur.

Corps du « IL/ELLE » supérieur droit (SD):

• Que pensez-vous de votre corps et de votre santé? La sexualité, si vous avez envie d’en parler.
Pour son âge, il est mature maintenant, mon corps a passé la soixantaine, j’en suis tout à fait satisfaite, de même de mes bilans de santé où les valeurs sont autour de la moyenne. La sexualité est un sujet qui requiert une discussion à deux, donc je préfère ne pas en parler ici.

• Comment prenez-vous soin de votre corps? Pensez à l’exercice, à la nutrition, au repos, à la méditation, au travail corporel, etc.
Je fais du vélo et de la marche à pied; je me nourrie de manière variée, souvent bio, parfois crue, végétarienne, végétalienne, un poisson par semaine et trois fois de la viande, je me repose quand mon corps en a besoin, je dors bien.

• Comment sais-tu ce qui est objectivement vrai?
Personne ne peut le savoir puisqu’il y a une vérité pour chaque valmème de la Spirale Dynamique et souvent pour chaque personne. Pour certains il est vrai que Dieu existe, ils le justifient par des miracles. Jusqu’à preuve du contraire, nous naissons tous par la voie d’une femme et nous devons tous mourir. Il est objectivement vrai que le macadam est dur et la crème chantilly est toute douce, etc.

• Quels potentiels physiques et sanitaires aimerais-tu développer et partager avec ton partenaire?
J’aimerais faire à deux ce qui est nécessaire pour maintenir le corps en bonne santé, dynamique et fonctionnel, des sports à deux ou en équipe (tennis de table, escrime, aviron, tir à l’arc). Je m’intéresse aux médecines douces et suis ouverte aux thérapies alternatives.

Social du « ÇA/EUX » inférieur droit (ID):

• Où et comment habites-tu?
-J’habite à 5 km du centre-ville d’une grande agglomération, au 2e étage d’un immeuble collectif, dans un appartement 2 pièces que je suis en train de rénover dans un style un peu plus épuré, mais chaleureux tout de même.

• Quel est l’environnement social qui soutient ta vie (travail, style de vie, économique et écologique)?
-Les hauts potentiels ont souvent peu de relations, mais celles qu’ils ont sont de grande profondeur, vertueuse. La situation sanitaire n’aidant en rien, l’environnement social est quelque peu réduit, tout se passant sur Internet.

• Comment contribues-tu à la société?
-Par le passé, j’écrivais des articles pour un journal écologique et je proposais des cours d’espagnol, je pourrais le reprendre aisément. J’ai plusieurs sites et blogs dont je m’occupe dont un sur l’archéologie au Yucatan.

• Quels potentiels sociaux et style de vie aimerais-tu réaliser et partager avec ton partenaire?
Une combinaison de ce que j’ai décrit dans « Styles de vie » et une vie sociale ouverte sur les autres, des ami/es et une famille avec lesquels on s’entend très bien et avec lesquels on partage des moments privilégiés.