Pourquoi la méditation n’atteint-elle pas l’ombre?

L’ombre fait généralement référence à des expériences émotionnelles douloureuses dans notre passé (souvent dans notre enfance) qui sont réprimées dans notre partie inconsciente de l’esprit, parce que la douleur était trop difficile à se rappeler. Cette répression est causée par les hormones du stress, l’adrénaline et le cortisol. Ces hormones « rétrécissent » l’hippocampe, siège de notre mémoire autobiographique, et le déconnectent de l’amygdale où les émotions sont traitées.

Lorsque nous expérimentons plus tard une situation similaire, par exemple lorsque quelqu’un qui nous tient à cœur ou dont nous dépendons nous ignore, la même réaction émotionnelle inondera notre esprit conscient ou notre conscience dans le présent, car l’amygdale elle-même n’a pas le sens du temps. Lorsque nous méditons, il n’y a généralement pas de déclencheurs émotionnels extérieurs. De plus, nous nous entraînons à nous désidentifier des pensées sur le passé et l’avenir. Ainsi la méditation n’atteint pas l’ombre. Cependant, la méditation peut nous aider à rester présents lorsque nous sommes déclenchés, à ressentir pleinement la douleur et à la posséder sans la projeter sur les autres, et ainsi entrer dans un processus de guérison psychologique.

Martin Ucik