Qui sommes-nous si nous ne sommes pas nous-mêmes?

Eckhart Tolle dit: « Vous n’êtes pas votre esprit. » Mais qui sommes-nous si nous ne sommes pas nos pensées et notre sens de soi?

Si toutes les couches de l’esprit ou de l’ego (le « je ») disparaissent, comme dans un sommeil profond sans rêve, alors nous cessons d’exister.

Cela semble donc être une question sans réponse, du moins tant que nous nous percevons comme séparés et que nous jugeons ce qui entre dans notre conscience à travers nos sens. Mais que faire si nous nous considérons comme des êtres relationnels? Et si nous percevions notre monde intérieur et extérieur tel qu’il est, instant après instant sans étiquetage ni jugement?

Martin Ucik